Livraison offerte à partir de 100€ d'achat ! Click & Collect gratuit et possibilité d'encadrement à Nantes

Gravure 'Modismos y lunfardias en el habla de los crotos' - Fabrica de Estampas

Fabrica de Estampas Dernière disponible

Gravure-Modismos-y-Lunfardias-Fabrica-de-Estampas-Quorum-FDE036
Gravure-Modismos-y-Lunfardias-Fabrica-de-Estampas-Quorum-Detail-FDE036
Gravure-Modismos-y-Lunfardias-Fabrica-de-Estampas-Quorum-2-FDE036

Xylographie sur papier, par Fabrica de Estampa. Edition Limitée à 100 exemplaires numérotés. Format : 56x80 cm approx. En savoir plus

85,00

En stock

Description

Angel Borda, né en Argentine, était un poète, un bohème, un combattant, un prisonnier, un témoin et un protagoniste sans précédent des premières luttes.
Il a été le premier à rassembler "Lunfardías y modismos en el habla de los crotos" (Argot et expressions dans le discours des clochard) dans son livre “Perfil de un libertario”.

Certains de ces dictons et expressions proviennent du Litoral, la région la plus étudiée par Ángel Borda ; d'autres appartiennent au discours traditionnel des clochards de campagne dans différentes provinces argentines.

Dans cette affiche faite en gravure par  Fabrica de Estampas. rassemble certaines de ces expressions, telles que :

  • Bagayera : Petit sac dans lequel étaient transportés les ustensiles basiques pour cuisiner et un minimum d’épicerie.
  • Curva (Courbe) : Poule.
  • Hacer mate italiano (Faire du maté italien) : Se réchauffer les fesses près du feu.
  • Juan Figura : Gardien, policier. 
  • Las Tres Marias (Les Trois Marie) : Pain, viande et  herbe mate.
  • Maranfio : Mijoté, ragoût
  • Mono : Paquet de vêtements assemblés en décousant les coutures d'un sac de blé ou avec un morceau de toile. Les vêtements étaient placés en diagonale (pour qu'ils ne se froissent pas); les extrémités du carré qui restaient sur la diagonale opposée au vêtement étaient nouées en premier, puis les deux extrémités restantes. Et il se porte en bandoulière.
  • Viada : Période qui passe dans la vie d'un clochard; la vie sur les rails.
  • Porcacha : Jeune femme des fermes.


« Monarques des voies ferrées, les ‘crotos’ (clochards) de ces années étaient une sorte d'élite des marges, une contre-culture itinérante qui voulait se sentir libre, fluide et insaisissable face au pouvoir, au patron et à la police. Leur vie était la propagande en actes, la mise en scène de ce que d'autres écriraient, comme le soulignait le dramaturge Rodolfo González Pacheco dans les années 1920 :

"C'est le bohème de la ville transféré à la campagne. Le même type romantique et belliqueux. Le même homme, libertaire par essence, debout en marge des voies, comme l'autre debout en marge des sanctions bourgeoises" »

(Anarchisme transhumant Osvaldo Baigorria 2008)

Il s'agit d’une xylographie (gravure sur bois) estampée sur papier, au format 56x80cm.
La série est une édition limitée à 100 exemplaires signés et numerotés

Caractéristiques

  • Technique : Gravure sur bois
  • Dimensions : 56x80 cm
  • Série : 100 exemplaires
  • Signature : Signée et numérotée à la main
  • CADRE NON INCLUS
Gravure-Modismos-y-Lunfardias-Fabrica-de-Estampas-Quorum-FDE036

Gravure 'Modismos y lunfardias en el habla de los crotos' - Fabrica de Estampas n'est plus disponible actuellement.

Vous souhaitez recevoir un email dès que ce produit est en stock ?

error check_circle
close

Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,